• A propos

    Graine de jardin est un carnet à propos de notre première expérience de jardin communautaire au parc Angrignon de Montréal. Utile à la fois pour prendre nos notes au fil du temps mais également pour communiquer nos avancements avec nos proches. Bonne lecture.

    free hit counter code
  • Articles les plus consultés

  • Photos @ Flickr

    Plus de photos
  • Etiquettes

Engrais vert (Première partie)

Question d’expérimenter la chose, on a décidé de semer, après les récoltes de fin d’été, de l’engrais vert. Donc en prévision de la chose, on a fait quelques recherches dont voici les grandes lignes.

« La culture d’engrais vert est un procédé qui consiste a enfouir dans le sol des plantes herbacées à l’état vert en vue d’augmenter la quantité de matière organique dans le sol. Il en résulte une augmentation d’azote et une plus grande disponibilité de certains nutriments, ce qui améliore la productivité du sol. » – McGill’s Ecological Agriculture Projects


D’abord quelques types d’engrais verts:

  • Engrais vert dérobé: que l’on sème avant ou après une culture.
  • Engrais vert annuel: laissé en place une année sur une portion en jachère.
  • Engrais vert intercalé: en même temps que la culture

Donc dans notre cas, nous aurons un engrais vert dérobé cet automne puis le printemps prochain nous utiliserons un engrais vert intercalé (possiblement, entre autre, le trèfle blanc avec les tomates).

De plus, il existe principalement trois formes d’engrais vert:

  • Légumineuses: luzerne, trèfle, soya, gourgane, etc.
  • Graminées: avoine, seigle, orge, sarrasin, etc.
  • Crucifères: moutarde, navet, radis chinois, etc.

Toujours selon le McGill’s Ecological Agriculture Projects, il est important de considérer le ratio Carbone-Azote (C/N) des engrais utilisés. La graminées auraient tendance, sous certaines conditions, à utiliser un certain pourcentage de l’azote dans le sol pour fin de décomposition tandis que les légumineuses auraient besoin d’un innoculant bactérien afin de favoriser la fixation d’azote.

Les magasins suivants sont susceptibles de vendre ce genre de graines.

Question de compléter notre savoir, j’ai réservé le livre suivant à la Grande Bibliothèque Nationale du Québec: Green Manuring ; Principles and Practices, Adrin J. Pieters (1929), qui semble être un incontournable sur le sujet.

Donc à suirrrreeee…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :